Avril 2017 : Le devis remplace l’ordre de réparation


Pour les prestations de réparations de dépannage ou d’entretien chez les clients, il faut désormais établir un devis à la place d’un ordre de réparation. De même mes tarifs doivent être « affichés » …Explications par notre équipe les énergies pour la gestion….

L’arrêté du 24 janvier 2017 relatif à la publicité des prix des prestations de dépannage, de réparation et d’entretien impose d’établir un devis en précisant les informations qui doivent y figurer. Il précise aussi les modalités d’affichage des prix et des taux horaires TTC dans vos locaux et sur votre site internet.

A compter du premier avril 2017, professionnels de l’équipement de la maison et professionnels du bâtiment, indiquez vos tarifs sur votre site internet aussi et pensez à établir systématiquement un devis quel que soit le montant des travaux.

Voyez dans la suite les mentions obligatoires.

Le devis remplace l’ordre de réparation

Auparavant vous deviez établir un  devis en plus de l’ordre de réparation dès lors que le montant des travaux excédait 150€TTC. A compter du 1er avril 2017, le devis suffit.

En revanche il faut établir ce devis même avec un montant des travaux inférieur au seuil des 150 € TTC.

Les mentions obligatoires sont précisées elles aussi. Ainsi il faut faire figurer, en plus des mentions habituelles, le lieu d’exécution des travaux, la nature exacte de ceux-ci, le détail de chaque prestation et produit avec leur prix unitaire et leur quantité respective, éventuellement les frais de déplacement ainsi que le caractère payant ou non du devis.

Etablir des modèles de devis comportant toutes les informations obligatoires et nécessaires vous fera gagner du temps et vous évitera des erreurs. Vous pourrez compléter le documents chez le client en ce qui concerne la nature et la quantité de prestation. Pensez aussi qu’un outil en ligne peut vous apporter réactivité, justesse et vous épargner bien des soucis.

L’affichage des tarifs dans vos locaux et sur votre site internet

Comme c’était déjà le cas, vous êtes tenus d’afficher vos tarifs dans vos locaux. En cela, le dernier arrêté n’apporte pas de changement.

Mais à compter du 1er Avril 2017, votre site  internet doit indiquer clairement le barème de vos prestations. Il vous faudra faire figurer les taux horaires TTC et les modalités de décompte des temps passés. De même, les tarifs forfaitaires, les frais de déplacement et toute condition de rémunération complémentaire doivent pouvoir être consultés

Une complexité croissante

Devant cette complexité croissante qui vous détourne de votre vrai métier, notre équipe reste à votre disposition pour vous assister et vous aider à mettre en place les méthodes et les outils qui vous aideront au quotidien.

Nous sommes à votre disposition pour vérifier avec vous et vous éviter au mieux toute complication ultérieure.

#lesenergiesdelagestion

A voir également

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *