Les 4 erreurs à éviter en webmarketing et SEO


Connu sous l’acronyme SEO pour search engine optimization, le référencement naturel est souvent un exercice mal compris par les apprentis marketeurs ! Comprendre la logique en partant des mots-clés jusqu’aux algorithmes de classement des pages est complexe et peut s’avérer très chronophage. Quels mots-clés fonctionnent le mieux ? Combien de liens dois-je utiliser ou chercher ? De nombreuses questions se posent mais, au bout du compte,  le SEO n’a d’autre objectif que de porter votre contenu sur les écrans de votre cible marketing.

Pour vous aider à garder votre stratégie sur les (bons) rails, j’ai trouvé un article d’un spécialiste du SEO en la personne de Zak Ramdani. Cet article en anglais traite des 4 erreurs les plus fréquentes commises et de comment les éviter.

Les 4 erreurs à éviter absolument

Mal comprendre le rapport entre SEO et réseaux sociaux

Bien que Google suggère que les implications sociales n’influent pas le ranking, on peut noter la corrélation entre les contenus sociaux qui performent le mieux et les pages qui font de même. On note aussi que leur point commun est un contenu de qualité. Les contenus partagés sur les réseaux sociaux qui génèrent le plus de j’aime,de partages, et de commentaires sont ceux qui décrochent les meilleurs scores d’engagement. Google utilise ces signaux comme une preuve d’autorité du propos en conséquence le ranking de vos pages est amélioré.

Ceci dit, Zak Ramdani nous incite à créer du contenu pour l’intérêt que cela apporte et non pas pour viser un objectif de classement. En effet, SEO et Social management sont deux aspects d’une même stratégie globale qui vise l’augmentation de la visibilité et de l’engagement.

Une solide présence sur les réseaux sociaux alliée à une stratégie de production de contenus intéressants contribue à la notoriété de la marque, à l’augmentation du trafic web et à l’amélioration d’un service client online.

Ne pas suivre de stratégie de publication

Parce que la clé du succès marketing réside dans la connexion entre animation sociale et production référençable, les social managers doivent suivre une stratégie claire du contenu quant à leur publications.

Plutôt que de partager du nouveau contenu, il est intéressant d’analyser les performance de vos anciens travaux et de comprendre ce qui permet un accroissement de trafic. Quelle sorte de publication vous amène-t-elle le plus de fréquentation ? A quels sujets ou thèmes votre audience réagit-elle le plus ? Ce sont ces questions que le social manager doit se poser pour choisir les contenus qu’il doit partager sur les réseaux sociaux.

Ramdani dit, “Il vaut mieux parier sur un cheval régulièrement  placé plutôt que sur un cheval fougueux qui n’a jamais couru ». Entretenir une banque des meilleurs publications passées toujours d’actualité permet de nourrir votre calendrier de publications sociales.

 

Etre impatient : le succès ne vient pas en une nuit

Le référencement naturel est un moyen très efficace pour renforcer le trafic vers votre site. Mais ce n’est pas instantané. Les marketeurs trop souvent pensent déployer leur stratégie et mesurer immédiatement les résultats. Et, si les résultats ne viennent pas, ils abandonnent leur plan.

L’optimisation des moteurs de recherche demande du temps pour donner ses résultats. C’est pourquoi l’impatience est le premier obstacle.

La raison principale de cette inertie du référencement est l’abondance de production de contenu numérique. L’infographie Domo ci-après donne une idée de la quantité d’informations nouvelles à indexer ou analyser chaque instant.

infographie DOMO la toile ne dort jamais

Data Never Sleeps – La toile ne dort jamais – Info graphie DOMO

Vous n’êtes pas seuls dans votre domaine et vous n’êtes pas seuls à publier du contenu. Pour cette raison, vous devez suivre au mieux les bonnes pratiques du référencement naturel et analyser les résultats de vos publications.

Les auteurs influents et les sites générant un fort trafic proposent des contenus faisant autorité et les moteurs de recherche savent en tenir compte. Positionner votre marque parmi celles d’influence (autant par les moteurs de recherche que par les internautes) ne se fait pas en une nuit. Le marketing numérique impose de produire régulièrement des contenus de qualité. C’est ainsi que vous obtiendrez les liens entrants (backlinks) qui contribuent à votre notoriété.

Une fois que les social managers et les marketeurs reconnaissent le délai de retour sur investissement dans une stratégie SEO, alors ils peuvent s’impliquer dans la poursuite de leur stratégie.

 

Ne pas se tenir informés des évolutions des algorithmes

Les algorithmes mis en oeuvre dans le référencement naturel ont tellement évolué au cours des 10 dernières années que certains marketeurs ne les ont pas toutes suivies.

« En 2016 de nombreux marketeurs ne sont pas à jour. Certains se montrent réticents à conduire des campagnes SEO parce qu’ils restent attachés à d’anciennes tactiques », nous dit Ramdani.

L’un de ces pratiques surannées est le bourrage de mots clés (keywords stuffing). Cette pratique consiste à truffer le contenu de mots clés. Non seulement cela est disgracieux mais en plus cela réduit votre autorité. Cette pratique peut même conduire à un bannissement manuel ou automatique et il est ensuite très difficile de reconstruire son référencement.

Les marketeurs doivent se tenir informés des évolutions des moteurs d’indexation et de recherche. Ainsi Panda détecte le bourrage de mot clé, Penguin surveille la qualité des liens ou encore Hummingbird qui vise à rapprocher le champ sémantique de la recherche de l’internaute avec celui des pages qui lui seront proposées.

Avec des résultats de recherche de plus en plus pertinents, les marketeurs doivent construire la liaison entre leur contenu et leur public cible. Google recalcule le ranking en tenant compte de l’historique des recherches de l’internaute de façon à lui proposer les réponses les plus pertinents.  Ainsi, l’autorité, la correspondance des mots-clés, et l’engagement deviennent des facteurs de plus en plus importants.

Les évolutions profondes et rapides  imposent aux acteurs de l’animation sociale et du marketing de contenu de toujours accorder leurs créations et leur stratégie de publication.

 

#lesenergiesduweb

Une traduction faite par Nicolas (voir l’original)

A voir également

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

A propos de Nicolas

Tombé dans la potion du numérique enfant j'en assume aujourd'hui les séquelles. Aujourd'hui la toile me permet de mixer la technique, lentrepreneuriat ET le lien social : j'adooore ! Même dans les domaines techniques ou industriels, culinaires ou motocyclistes, je prends beaucoup de plaisir à créer du contenu à valeur ajoutée. Quelques séminaires en présentiel comme autant de cerises sur les gâteaux ! La vie est belle .

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *